Gabriella Parussa, Maria Colombo Timelli, Elena Llamas-Pombo

Enregistrer la parole et écrire la langue dans la diachronie du français

Nur noch gering verfügbar!
68,00 € inkl. Steuer
Après avoir longtemps privilégié la langue écrite, la linguistique française, à partir des années soixante-dix, s’est tournée vers l’oral et a développé des moyens et des méthodes d’investigation adaptés. Si la langue parlée des périodes révolues nous est à jamais inaccessible, notamment pour ce qui est de sa réalité phonique, les textes consignés à l’écrit gardent néanmoins des traces de la langue parlée : la linguistique diachronique n’a pas manqué de s’y intéresser, en particulier pour étudier les moyens de représentation de l’oralité à l’écrit et identifier des marqueurs spécifiques.
Les contributions réunies dans ce volume interrogent cette relation entre la phonie et la graphie, entre oralité et écriture, en français, à diverses époques de son histoire, et recherchent dans les textes écrits (littéraires et documentaires) les traces d'une représentation de l’oral plus ou moins explicite. D'autres articles sont plus spécialement consacrés à l’analyse du fonctionnement des outils de formatage, tels la ponctuation et les différents diacritiques. Toutes ces enquêtes ont été réalisées dans une perspective diachronique et couvrent une longue période : depuis les débuts de sa mise par écrit du français jusqu’au 17e siècle.
Après avoir longtemps privilégié la langue écrite, la linguistique française, à partir des années soixante-dix, s’est tournée vers l’oral et a développé des moyens et des méthodes d’investigation adaptés. Si la langue parlée des périodes révolues nous est à jamais inaccessible, notamment pour ce qui est de sa réalité phonique, les textes consignés à l’écrit gardent néanmoins des traces de la langue parlée : la linguistique diachronique n’a pas manqué de s’y intéresser, en particulier pour étudier les moyens de représentation de l’oralité à l’écrit et identifier des marqueurs spécifiques.
Les contributions réunies dans ce volume interrogent cette relation entre la phonie et la graphie, entre oralité et écriture, en français, à diverses époques de son histoire, et recherchent dans les textes écrits (littéraires et documentaires) les traces d'une représentation de l’oral plus ou moins explicite. D'autres articles sont plus spécialement consacrés à l’analyse du fonctionnement des outils de formatage, tels la ponctuation et les différents diacritiques. Toutes ces enquêtes ont été réalisées dans une perspective diachronique et couvrent une longue période : depuis les débuts de sa mise par écrit du français jusqu’au 17e siècle.


Inhalt:
Gabriella Parussa, Maria Colombo Timelli et Elena Llamas-Pombo: Introduction

Tobias Scheer et Philippe Ségéral: Sur les aboutissements rr et r de tr/dr intervocaliques en ancien français
Elena Llamas-Pombo: Graphie et ponctuation du français médiéval. Système et variation

Gabriella Parussa: La vertu ou la puissance de la lettre. Enquête sur les fonctions attribuées à certaines lettres de l’alphabet latin dans les systèmes graphiques du français entre le 11e et le 16e siècle

Aude Wirth-Jaillard: L’automne d’une scripta
Maria Colombo Timelli: Les dialogues dans les Cent nouvelles nouvelles. Marques linguistiques et (typo)graphiques, entre manuscrit et imprimé

Claire Badiou-Monferran « Ponctuation noire », « ponctuation blanche » et « contes bleus » : l’évolution du codage des discours directs dans La Barbe bleue de Perrault (1695-1905)

Manuel Padilla-Moyano: Une pouce de largur et un pouce de profondur. Le français régional dans les manuscrits basques des 18e et 19e siècles

Abstracts and keywords
Mehr Informationen
ISBN 978-3-8233-6989-9
EAN 9783823369899
Seiten 188
Format kartoniert
Ausgabename 16989-1
Verlag Gunter Narr Verlag
Erscheinungsdatum 14.08.2017 00:00:01
Lieferzeit 1-3 Tage
Eigene Bewertung schreiben
Sie können nur im eingeloggten Zustand eine Bewertung verfassen. Bitte loggen Sie sich ein oder registrieren sich